Souscrire une assurance multirisque professionnelle

Assurance multirisque

L’assurance multirisque professionnelle est un contrat d’assurance consacré à couvrir tous les risques que les patrimoines d’une entreprise peuvent subir. En général, elle est destinée aux artisans, commerciaux, professions médicales, professions libérales, les autoentreprises ou entreprises individuelles, les exploitants agricoles, certaines PME et les TPE. Les compagnies d’assurances disposent aussi d’autres formules correspondant au code NAF de chaque entreprise.

Quels sont les risques couverts par l’assurance multirisque professionnelle?

Cette assurance multirisque couvre tous les incidents qui peuvent arriver à l’activité, aux marchandises, aux équipements ou aux tiers ayant un rapport direct avec l’entreprise. Les outils, machines et équipements de travail sont soit remboursés, soit remplacés en cas de dysfonctionnement ou de vandalisme. Par exemple une perte de données d’un ordinateur ou un four d’une boulangerie qui ne fonctionnent plus. Il y a des méthodes bien précises pour le calcul de la valeur du matériel en panne. Un stock de marchandises est assuré pour les risques d’incendies, d’inondation ou d’une inflation exceptionnelle. Par exemple pour un restaurant, les denrées alimentaires sont couvertes si, dus à une défaillance du système de réfrigération, ils ne peuvent plus être comestibles. Concernant les locaux où l’entreprise exerce son activité, même si elle n’en est pas la propriétaire, il constitue son patrimoine. Tous les risques de vol, d’inondation, d’incendie ou de bris de glace sont assurés. Les risques causés par l’entreprise à une tierce personne sont aussi assurés par l’assurance multirisque. Il peut s’agir d’une entreprise dont le système de production est suspendu à cause de la mauvaise qualité de produits qui lui sont livrés, d’un client ou un visiteur blessé par une explosion ou une chute de marchandises ou encore un consommateur victime d’intoxication alimentaire. Pour plus d’informations, cliquez sur www.ascora.com

Quel est le choix des garanties d’un contrat d’assurance multirisque ?

L’assurance professionnelle dépend particulièrement de la nature du métier et de la compagnie d’assurance. Il est primordial de bien vérifier si les besoins de l’entreprise en matière de garanties figurent dans le bouquet offert par la compagnie. Si l’offre est intéressante, pour les avantages de l’entreprise et pour pouvoir bénéficier de la couverture en cas de sinistre, il vaut mieux payer plus cher plutôt que se retrouver démuni. Les volets suivants composent les garanties de cette catégorie d’assurances : le volet assistance juridique, le volet concernant les biens et équipements, le volet assurance responsabilité civile pro et le volet assurance perte d’exploitation. Le volet assistance juridique garantit les frais juridiques si le client doit se représenter en justice, comme les par exemple les frais d’avocats. Le volet bien et équipement doivent préciser dans quel cas les stocks et les équipements sont couverts et quelle est la base de calcul des dédommagements. La responsabilité de l’entreprise vis-à-vis de ses partenaires, ses clients et ses salariés doit être assurée durant son exercice. De même, pour les locaux, mais il est du devoir du responsable de vérifier si les équipements installés sur la voie publique seront couverts. Pour le cas d’une assurance perte d’exploitation, il est important d’étudier les modalités de calcul de l’indemnisation pour une perturbation d’activité après un sinistre.

Les assurances multirisques sont-elles obligatoires ?

Pour certains métiers, la souscription à une assurance est quasiment obligatoire. Cette souscription est dictée par la loi, sous peine d’interdiction d’exercer, d’amende ou d’emprisonnement. En général, l’assurance professionnelle obligatoire est la responsabilité civile professionnelle, telle que l’assurance des comptables et des architectes pour les professions réglementées comme les agences immobilières; les Assurances pour les professions dans le secteur médical; pour les professionnels du service à la personne et l’assurance flotte automobile pour les professionnels du secteur de l’automobile. Les organisateurs de voyages et les responsables des centres de vacances doivent être aussi assurés. Il y a aussi certaines activités soumises à une souscription obligatoire des assurances spécifiques comme une assurance logistique pour les transporteurs, une assurance responsabilité décennale pour les professionnels des BTP et une assurance des produits à température régulée pour les activités dans le domaine CHR.

A quoi sert le calcul de la capacité d’autofinancement ?
Engager un courtier en crédit à Saint-Nazaire