Voyager en étant enceinte : quelle assurance voyage couvre la grossesse ?

Publié le : 13 juin 202320 mins de lecture

Peut-on voyager lorsqu’on est enceinte ? Vous vous posez peut-être la question à l’approche des vacances d’été avant de réserver votre séjour à l’étranger ou votre voyage en avion… Alors, est-ce que grossesse et voyage sont compatibles ? Bien sûr que oui ! Mais vous vous doutez bien que certaines conditions sont à respecter en termes de transport, de santé et d’assurance… Le meilleure des solutions pour ne pas se mettre en danger et pour ne pas risquer de perdre d’argent, c’est de souscrire une assurance voyage adaptée aux femmes enceintes, surtout si vous envisagez de vous déplacer à l’autre bout du monde, de prendre l’avion, d’aller dans un pays chaud ou un peu « délicat » d’un point de vue sanitaire. Bref, ne risquez pas les déceptions et les situations à risques. Alors, comment s’assurer pour voyager quand on est enceinte ?

Pour voyager en toute sécurité, il est très important de souscrire une assurance annulation voyage, très utile notamment si vous devez annuler votre voyage suite à des complications ou autres imprévus liés à la grossesse. Par conséquent, avant de faire votre choix, il est indispensable de bien vérifier les conditions fixées par chaque compagnie d’assurance, afin de vérifier ce qu’elle couvre et les éventuelles exceptions.

Quels sont les risques de voyager enceinte ?

Voyager enceinte ne présente pas de risques majeurs, surtout si la future maman et l’enfant à naître sont en bonne santé. L’un des facteurs les plus souvent remis en cause est celui relatif à l’exposition aux rayonnements liés aux déplacements en avion à haute altitude. Les experts ont répété à plusieurs reprises qu’il ne s’agissait pas du tout d’un problème. Seules les femmes qui voyagent souvent, pour le travail ou pour le plaisir, doivent consulter leur médecin et convenir avec lui d’un programme adapté à la situation.

Il convient également de noter que la règle des 36 semaines n’est pas valable pour les grossesses gémellaires, car celles-ci sont souvent prématurées. Dans ces cas, voyager au-delà de 32 semaines n’est pas conseillé, car il peut être difficile de retourner à votre destination à temps pour la livraison. Enfin, autre recommandation importante : les trajets trop longs risquent de perturber les contrôles et examens de routine, il faut donc les éviter, surtout s’ils ne sont pas strictement nécessaires.

Risques les plus importants quand on voyage enceinte

Vous trouverez ci-dessous une liste des risques de voyage les plus importants pour les femmes enceintes :

  • la grossesse augmente le risque de thrombose , il est donc conseillé de ne pas rester immobile trop d’heures, de bouger souvent les jambes, de se lever de temps en temps et, si nécessaire, de porter des bas élastiques gradués
  • avoir des jumeaux peut augmenter le risque de complications , il peut donc être judicieux de réduire les déplacements
  • les vibrations de l’avion et toute turbulence pourraient gêner la future maman et augmenter le risque d’avortement
  • les femmes souffrant d’hypertension et de diabète gestationnel doivent éviter de prendre l’avion pendant leur grossesse

A combien de mois de grossesse est-il déconseillé de voyager ?

Le deuxième trimestre est le meilleur moment pour voyager enceinte, surtout si la future maman a entre 18 et 28 ans. À ce stade de la grossesse, en effet, les risques sont nettement moindres et la mobilité est encore très bonne. À partir de la 30e semaine, cependant, le déménagement est moins recommandé, même s’il n’est pas interdit.

Chaque cas doit être évalué individuellement avec le médecin traitant. Lorsqu’il est consulté, le médecin prendra en considération plusieurs facteurs, dont la possibilité que la grossesse soit à risque, la destination choisie et la présence d’installations hospitalières fiables, la durée du voyage, etc. Voyager enceinte n’est pas impossible, mais il est bon de ne le faire que si les bonnes conditions sont réunies. Après tout, chaque voyage doit être une expérience agréable !

Pouvez-vous voyager à l’étranger si vous êtes enceinte ?

Un voyage à l’étranger comporte les mêmes considérations qu’un voyage local et national. Mais cela apporte également des problèmes supplémentaires que vous devez connaître avant de partir en voyage international.

Les conseils suivants peuvent vous aider à décider si les voyages internationaux pendant la grossesse sont bons pour vous.

  • Il est important de parler à votre médecin avant de voyager à l’étranger pour discuter des niveaux de sécurité pour vous et votre bébé.
  • Il est également important de discuter de toute vaccination.
  • Il est important de toujours avoir sur vous une copie de votre dossier médical avec des données sur votre santé et sur la grossesse en cours.
  • De plus, lors de voyages internationaux, on peut être exposé à une maladie qui est peut-être rare ici, mais courante dans le pays visité. Pour cela, il est nécessaire de recevoir des informations préventives sur les maladies répandues et sur les vaccins possibles.

Voyager enceinte : pouvez-vous prendre l’avion ?

Prendre l’avion enceinte : souls certaines conditions avec des précautions

Même voyager en avion, sur de courtes distances, ne présente pas de contre-indications majeures. Cependant, les longs trajets augmentent le risque de thrombose veineuse profonde, par conséquent, avant d’en planifier un, il est absolument nécessaire d’en parler à votre gynécologue. Il est important de vérifier les consignes de voyage de la compagnie aérienne : la plupart n’acceptent pas les femmes enceintes à partir de 34 semaines à bord. Avant d’embarquer pour un voyage en avion, il est également conseillé de demander à votre gynécologue une attestation d’aptitude au voyage, indiquant la date prévue de livraison, exigée par de nombreuses compagnies aériennes.

Il est également conseillé de réserver un siège côté couloir, afin d’affronter plus facilement les mouvements (surtout si vous avez un ventre) et de pouvoir vous lever pour vous promener pendant que vous êtes en vol, ne serait-ce que pour aller aux toilettes.

Les médecins et les gynécologues disent qu’il est possible de voyager dans la 36e semaine de grossesse, mais pas au-delà. Assurez-vous simplement que le bébé va bien et que la grossesse se déroule bien. Évidemment, avant d’acheter le vol et de réserver l’hôtel, il faudra consulter un médecin et lui demander tous les conseils nécessaires, car chaque grossesse est différente des autres.

La politique des compagnies aériennes si vous voyagez enceinte

Vérifiez également la politique de la compagnie aérienne et suivez les recommandations proposées par la compagnie aérienne. La raison ? Après les 28 premières semaines de grossesse, chaque compagnie aérienne applique des règles différentes. Certains imposent des limites assez strictes, tandis que d’autres exigent certains certificats d’admissibilité. Par exemple, ITA Airways exige un permis signé par un médecin, obligatoire à partir de la 32e semaine de gestation. Ryanair, en revanche, vous oblige à présenter une attestation à partir de la 28ème semaine de grossesse, alors qu’à partir de la 32ème semaine elle ne vous permet plus de voler.

Dans tous les cas, après la 28ème semaine, il est conseillé de toujours demander conseil à votre gynécologue et de prévoir tout déplacement dans le temps. Évidemment, il convient d’éviter les trajets risqués ou particulièrement aventureux, et de privilégier les vols court/moyen-courriers, éventuellement à moins de 6 heures du voyage.

Pourquoi les femmes enceintes ne peuvent-elles plus prendre l’avion après la 36e semaine ?

Comme nous l’avons vu, voyager enceinte présente des risques qu’il ne faut pas sous-estimer, surtout après la 36e semaine de grossesse. À partir de ce moment, la plupart des médecins conseillent de ne pas bouger de chez eux et d’attendre patiemment les douleurs de l’accouchement. Le moment de la livraison peut arriver à tout moment et il conviendra d’être préparé.

De plus, il est important de prendre en compte certains aspects fondamentaux : il est de bonne règle de ne jamais voyager seul, d’éviter les pays qui imposent des vaccins obligatoires (ceux-ci étant contre-indiqués pour les femmes enceintes), de toujours consulter un médecin et d’essayer de prédire avec lui le risque de complications et/ou d’urgences.

Transports : comment organiser un voyage pendant la grossesse ?

Il convient de souligner une fois de plus qu’il est absolument déconseillé de voyager en avion durant le dernier mois de grossesse et jusqu’à 7 jours après l’accouchement. De plus, il est conseillé de toujours contacter la compagnie aérienne et de communiquer vos souhaits à l’employé de service. À ce stade, il sera possible de vérifier que la compagnie aérienne n’exige aucun certificat spécifique. Il existe plusieurs entreprises qui le font et demandent à la future mère de signer un document déclinant toute responsabilité.

Dans tous les cas, il convient de souligner qu’il n’y a pas de meilleur moyen de transport que l’avion, surtout si la destination choisie est éloignée. Mieux vaut éviter le bus, surtout si le trajet va durer plus de 6 heures. Ces moyens de transport sont souvent bondés et les sièges ne sont pas éloignés les uns des autres. La future mère peut ne pas avoir la possibilité de se dégourdir les jambes et de trouver une position confortable.

Certains trains longue distance (avec une référence particulière aux classes Executive et Premium), en revanche, garantissent la possibilité de se lever souvent pour se dégourdir les jambes, accéder facilement aux toilettes, manger en tout confort et se reposer en profitant d’un haut niveau de confort. La recommandation, également dans ce cas, est d’éviter les trajets trop longs, en essayant de ne pas dépasser 8 heures de trajet.

Une autre solution est la voiture. Dans ce cas, il conviendra de choisir un véhicule confortable, spacieux et capable de limiter les vibrations produites par la chaussée. Certaines voitures de nouvelle génération sont capables d’assurer des trajets confortables et sûrs, contrairement à ce que font les petites cylindrées et celles qui ont quelques années de plus. Par conséquent, s’il est nécessaire de louer une voiture une fois arrivé à destination, il sera bon d’évaluer attentivement la meilleure solution.

Autres conseils utiles pour voyager enceinte

Avant de partir pour la destination choisie, il est de bon ton de prévoir le voyage dans les moindres détails et de choisir des destinations qui facilitent toute l’organisation. Il est essentiel, par exemple, que le pays choisi ne manque pas de restaurants fiables d’un point de vue hygiénique, d’installations hospitalières efficaces et de routes faciles à parcourir en cas d’urgence. Il sera également bon de faire attention aux mesures de protection vaccinales obligatoires et recommandées.

De plus, il est très important de faire attention à l’hygiène personnelle et d’apporter tout ce dont vous avez besoin avec vous. Des conseils pratiques ? Mieux vaut toujours avoir dans son sac un désinfectant pour les mains, un produit pour désinfecter les fruits et légumes, un paquet de lingettes parfumées, une crème visage, mains et corps et une spécifique pieds et chevilles, qui ont tendance à gonfler démesurément pendant la grossesse.

Enfin, nous sommes bien conscients que lorsque vous êtes enceinte, vous devez faire passer votre santé avant tout. Pour cette raison, il est conseillé de souscrire une bonne assurance voyage, au cas où vous auriez besoin d’être couvert pour toute éventualité ou urgence médicale.

Une assurance voyage couvre-t-elle une femme enceinte ?

Oui, mais avec quelques limitations. Avec la plupart des compagnies d’assurance :

  • l’état physiologique de la grossesse n’est pas une condition suffisante pour bénéficier d’une indemnisation, mais il faut que des pathologies ou des complications soient survenues ;
  • la couverture des pathologies dérivant de la grossesse peut expirer selon la période (les polices excluent généralement la période « au-delà de la vingt-sixième semaine de gestation » ou le « sixième mois révolu » et, encore une fois, la puerpéralité) ;
  • la couverture n’existe pas en cas de naissance non prématurée et, chez certaines compagnies, elle est également exclue en cas de naissance prématurée.

Avant de souscrire à une police, il est conseillé de vérifier les clauses spécifiques relatives à la grossesse, pour comprendre quelles sont les garanties réellement fournies.

Pourquoi souscrire une assurance voyage quand on voyage pendant sa grossesse ?

Si vous quittez la France pour voyager à l’étranger et à l’international, une assurance voyage est vivement recommandée. Pourquoi ? Parce que la grossesse est mathématiquement un facteur de chances pour devoir consulter un médecin, un spécialiste ou un hôpital pendant le voyage, donc ailleurs que sur le territoire français. Du coup, à quoi faut-il penser ? Garder à l’esprit que la plupart des contrats d’assurance voyage ne prennent pas en charge les frais liés aux complications de grossesse qui ont lieu à l’étranger. Veillez donc à souscrire une assurance voyage qui les prenne.

Pourquoi souscrire une assurance voyage quand on est enceinte ? Principalement pour 3 raisons ::

  • Être indemnisée par l’assurance voyage en cas de frais médicaux et d’hospitalisation…que les frais soient d’ailleurs imputés ou non à votre grossesse !
  • Bénéficier de l’assistance rapatriement si vous rencontrez de graves complications pendant votre grossesse…la garantie d’être ramenée en France dans les meilleures conditions
  • Bénéficier de la garantie annulation si jamais votre état de complique ou s’aggrave pendant votre grossesse et juste avant de partir en voyage

Une assurance voyage si vous êtes enceinte vous sera particulièrement utile si vous envisagez des destinations comme les USA ou le Canada, pays où les frais médicaux sont particulièrement hors de prix.

La grossesse : un motif valable d’annulation de voyage ?

Bien que le contrat d’assurance soit très différent d’une compagnie à l’autre, ce type de police protège contre l’annulation d’un voyage d’affaires ou de vacances et accorde une indemnisation pour le montant payé si l’annulation survient en raison de :

  • Propre blessure ou celle d’un membre de la famille ;
  • Maladie non diagnostiquée au moment de la stipulation ;
  • Questions d’emploi (nouvelle embauche, suspension ou licenciement);
  • Incendie ou cambriolage dans la maison.

Ne sont pas couverts par l’assurance annulation de voyage les événements prévisibles, tels que l’aggravation d’un problème de santé préexistant dont l’assuré avait déjà connaissance au moment de la stipulation. Avant de souscrire à une assurance voyage de quelque nature qu’elle soit, vous devez toujours lire attentivement les clauses et les événements couverts par le contrat car chaque compagnie d’assurance propose des limitations et des garanties différentes, parfois étendues et d’autres fois extrêmement restrictives.

Dans le cas particulier de la grossesse, par exemple, les entreprises prennent des positions différentes selon que la grossesse est connue ou non au moment de la signature du contrat. Si vous décidez d’annuler le voyage parce que vous êtes enceinte, vous devrez quand même présenter un certificat médical expliquant les raisons pour lesquelles vous ne pouvez pas entreprendre de voyage.

Toute motivation doit donc nécessairement être attestée par un rapport médical, un rapport ou un document de l’employeur.

Quelles sont les meilleures assurances voyage pour femmes enceintes ?

Les aspects à considérer avec une attention particulière concernent, bien sûr, les exclusions et la question de l’annulation du voyage, en référence à l’état de grossesse.

Allianz assurance voyage

L’ensemble d’informations de la politique de voyage d’Allianz Travel Care traite des aspects spécifiques liés à la grossesse parmi les exclusions, indiquant que les événements ou les dépenses découlant de

  • Interruption volontaire de grossesse
  • Pas d’accouchement prématuré
  • Procréation assistée et complications

De plus, l’assistance n’est pas incluse pour le nouveau-né, si la grossesse s’achève pendant le voyage, même en cas d’accouchement prématuré.

Annulation de voyage si vous enceinte

La politique d’annulation de voyage spécifique d’Allianz, Travel Cancel, compte parmi ses exclusions l’état de grossesse et les pathologies de la grossesse, si celle-ci a commencé avant la date de stipulation de l’assurance.

Cela signifie que les remboursements ne sont prévus que pour les pathologies dérivant de la grossesse, à condition qu’elles aient été découvertes après que la police a été stipulée.

Colombus Assurances voyage

Pour cette compagnie, la couverture des pathologies dérivant de la grossesse, au plus tard le 6ème mois révolu, n’entre en vigueur que si la grossesse a été constatée postérieurement à l’émission du contrat.

Parmi les exclusions, en général, Columbus indique les frais médicaux découlant du diagnostic ou du traitement d’un état physiologique (par exemple, la grossesse), déjà connu avant la date de début du voyage.

AXA Assurance voyage

Avec AXA, la couverture intervient pour les pathologies de la grossesse jusqu’à la vingt-sixième semaine d’aménorrhée.

Concernant les frais médicaux de voyage, la compagnie précise que la garantie n’est pas due pour les accidents causés ou à la charge de

  • Naissance naturelle ou par césarienne ;
  • États pathologiques dépendant de la grossesse au-delà de la vingt-sixième semaine de gestation et de la puerpéralité.

De plus, parmi les exclusions, AXA inclut

  • Interruption volontaire de grossesse ;
  • États pathologiques dépendant de la grossesse au-delà de la 26e semaine de gestation et de la puerpéralité.

Annulation de voyage si vous êtes enceinte

La société n’émet pas de remboursement pour les annulations causées par :

  • État de grossesse ;
  • Pathologies de la grossesse, si celle-ci a commencé avant la date de réservation.

De plus, le contrat contient des exclusions spécifiques relatives à la grossesse :

  • Pathologies dérivant de la grossesse au plus tard le 6ème mois révolu ;
  • Interruption volontaire de grossesse ;
  • Accouchement non prématuré ;
  • Fécondation assistée et complications.

Par ailleurs, la compagnie précise qu’aucun remboursement ne sera accordé si l’assurée voyage contre l’avis d’un médecin, ou dans des conditions où le contrat de transport aérien établi par la compagnie aérienne empêche le voyage (par exemple, si vous voyagez pendant une période de grossesse pour laquelle la compagnie aérienne exclut le vol).

Avant de partir, nous le répétons, il est conseillé à la future maman de demander l’avis de son médecin et de vérifier que la compagnie aérienne autorise le vol pendant cette période de grossesse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pourquoi choisir l’assurance voyage en ligne Chapka assurances ?
Pourquoi les prix des assurances voyage peuvent-ils autant varier ?

Plan du site