Avant d’acheter une maison : comment s’assurer de sa stabilité et sa sanité ?

Tout le monde rêve de construire une maison selon l’image qu’il a, depuis longtemps, en tête. Mais parfois, il est préférable d’investir dans une maison déjà existante même si, celle-ci ne ressemble en rien à ce qu’on voulait. C’est moins d’argent à débourser et on bénéficie, en même temps, d’un espace déjà habitable. Par contre, les mauvaises surprises ne manquent pas lors d’un achat d’une maison déjà bâtie. On fait souvent face à des malfaçons ou à des vices substantiels altérant la solidité de l’immeuble ; ce qui exige un autre budget pour la réparation. Alors, comment faire pour éviter ce genre de situation et s’assurer que c’est la bonne maison à acquérir ?

Effectuer un diagnostic de la maison

Acheter une maison est un énorme investissement ; de plus que la revente rapide de celle-ci n’est pas tout à fait envisageable en cas d’insatisfaction. C’est pour cela qu’il vaut mieux procéder à un diagnostic effectif de la maison entière, afin d’avoir une notion objective sur son état ; le précise www.expert-scan3d.fr. Pour ce faire, il est primordial de faire une étude de sol. Cette dernière a pour vocation de déterminer si le terrain de construction est encore porteur et de s’assurer que le taux d’humidité du sol est dans la normale. Mais aussi, il est conseillé de vérifier l’état de l’assainissement pour ne pas s’exposer à des risques d’effondrement de l’immeuble.

Vérifier la normalité de la paperasse

S’assurer de la stabilité d’une maison n’est pas uniquement vérifier qu’il n’y ait pas de dalle en béton fissuré, ou une fissure traversante sur les murs. C’est aussi contrôler le bon état du bâtiment niveau papier. Il faut souligner qu’une maison sans titre ne peut être proposée sur le marché immobilier. Mais encore, il est impératif de demander au vendeur un document qui prouve que l’immeuble en question n’est pas hypothéqué. Cela, pour s’épargner les va-et-vient au tribunal et les éventuelles amendes y relatives.

S’assurer que la maison est assurée

De nos jours, l’assurance habitation est déjà très développée ; à un tel point que toute infrastructure en construction ou relativement achevée nécessitent des garanties d’assurance particulières. Surtout si la maison est âgée de moins de 10 ans, ce serait un investissement profitable. Car sauf les dégâts résultant des malfaçons, la maison devrait encore être stable ; et dans le cas contraire bénéficierait d’une indemnisation de réparation. Par contre, au-delà de fondations dépassant cette durée, il serait mieux de se reporter à la santé du terre-plein, ainsi que de l’état intérieur et extérieur de la maison, pour faire une estimation des réparations à entreprendre.

C’est quoi une garantie / assurance dommage ouvrage et à quoi ça sert ?
Quand et comment se déroule une expertise ?