L’assurance auto au kilomètre qu’est ce que c’est ?

Comme tout autre domaine actif et épanoui sur le marché, l’univers des assurances connait toujours une évolution. Les compagnies y relatives ne cessent de trouver de nouveaux concepts en vue de satisfaire encore plus leur clientèle. Dernièrement, un autre type de contrat a été lancé, à savoir l’assurance auto au kilomètre. Encore peu connu par les personnes désirant de faire assurer leurs véhicules, presque toutes les grandes mutuelles la proposent en tant qu’offre au côté des contrats d’assurance classique. Mais de quoi s’agit-il ? Et quels peuvent être les avantages qu’elle procure à l’assuré ?

Une idée innovatrice en assurance auto

Si auparavant, tout automobiliste était obligé de souscrire une assurance auto classique, un choix leur est offert désormais par la plupart des assureurs avec l’assurance au kilomètre. Le principe est simple ; une cotisation annuelle d’assurance est calculée selon la distance parcourue par une voiture annuellement. Plus concrètement, dès la souscription du contrat, chaque kilomètre effectué par un véhicule est comptabilisé par l’assureur ; afin de déterminer le montant de la prime d’assurance auto que l’assuré lui doit. Ce qui implique que la distance effectuée constitue un facteur important pour le coût à payer. Bien sûr, ce genre de contrat est toujours accompagné par toutes les autres garanties devant être comprises dans un contrat classique.

Comment fonctionne-t-elle ?

Généralement, on distingue deux formules distinctes en la matière ; dont la première est la formule dotée de forfait kilométrique. Plus concrètement, l’assuré, lors de la conclusion du contrat, choisi au préalable une limite kilométrique qu’il s’engage à ne pas dépasser durant une année entière. Dans la majeure des cas, celui-ci est compris entre 8.000 et 9.000 km. Et en guise de vérification, un relevé du compteur de kilomètre est imposé par la compagnie tous les ans. Mais l’assuré peut aussi opter pour la formule PAYD ou Pay As You Drive. Celle-ci n’impose aucune limite de distance à l’automobiliste. Par contre, il doit payer la somme proportionnelle au kilométrage qu’il a parcouru ; et qui est comptabilisé à l’aide d’un boîtier électronique installé dans le véhicule.

Pourquoi la souscrire ?

L’assurance auto au kilomètre offre à l’assuré tous les avantages en garanties offerts par les modèles classiques. Mais encore, si l’automobiliste s’arme de vigilance et qu’il ne dépasse pas le forfait imposé, sa cotisation annuelle pourra diminuer largement. Ce qui est assez profitable. Ainsi, ce type de contrat est surtout conseillé pour ceux qui n’utilisent que rarement leurs voitures ; ou bien ceux qui n’ont pas tendance à faire des voyages assez lointains en véhicule.

Quelle assurance auto pour la conduite accompagnée ?
Comment fonctionne le bonus malus automobile ?